You are currently browsing the monthly archive for septembre 2008.

Pour fêter son 75ème anniversaire, le magazine masculin Esquire pour Octobre un numéro spécial très accès nouvelles technologies. En effet, la couverture de cette publication tirée à (seulement) 100 000 ex. est en partie composée d’encre électronique. Même si le résultat est mitigé, il augure pas mal de bonnes choses pour l’édition en générale et les magazines en particulier. Gageons que cette technologie ne sera pas juste un prétexte pour faire de la publicité mais bien un moyen de donner une autre dimension à la lecture.

Un bon coup marketing, un coup d’oeil sur l’avenir.

Voici une petite vidéo sur l’objet du délit pas Techspank.

L’article sur le point.fr
Pour l’acheter

Certes les livres sont des sources inépuisables de connaissances, d’aventures, de réflections bref en un mot, de bonheur. Mais le livre est aussi un objet fascinant de par ses formes multiples, sa diversité, ses couvertures ou ses couleurs.
Penguin by Design est un ouvrage de Phil Baines qui retrace l’évolution des couvertures de l’éditeur Penguin.
Pourquoi cette maison d’édition et pas une autre me direz-vous ? Tout simplement car il s’agit de la plus emblématique de Grande Bretagne et surtout car elle fut à l’origine des livres de poches.
Ce livre est donc intéressant à plus d’un titre. Tout d’abord car il rend hommage au travail d’un des plus grands éditeurs Anglo-saxons. Puis, il nous montre comment un éditeur de premier plan se forge une identité visuelle sur 70 ans. Et enfin, Penguin by Design nous offre un témoignage de premier plan sur l’évolution du design dans cette deuxième partie du XXeme siècle.

En cadeau, l’éditeur propose quelques pages en consultation.

Un livre sur les livres.

Penguin By Design
A cover story 1935-2005
par Phil Baines
Allen Lane Paperback
9780713998399


Leapfrog Tag
est un stylo équipé d’un haut parleur, d’une caméra infarouge et d’une mémoire interne de 16 Mo.
En passant sur un mot, celui-ci est prononcé à votre enfant. Et lorsqu’il clique avec son crayon sur une image, une petite musique est jouée.
La société Leapfrog tient donc à se positionner sur le marché de l’aide à la lecture avec un dispositif multimédia innovant permettant aux enfants de décripter les mots qu’ils lisent tout en leur offrant la prononciation exacte de ceux-ci.
Via l’application Leapfrog Connec, le contenu de chaque livre est téléchargeable sur le stylo (juqu’à 5 livres). La caméra infrarouge permet de localiser la position du stylo sur la page et offrir ainsi les contenus (textes, musiques, jeux) aux enfants.
Le site propose une démo intéractive pour voir l’objet en action.

Le Tag en action

Arte nous propose depuis hier une série très bien faite sur les plus grands dramaturges que l’Europe ait connu.
Loin de la réputation élitiste que se traîne la chaîne, cette émission au format assez court (45 min) a le mérite de faire le tour des grands auteurs de théâtre européens de façon synthétique et simple à comprendre. Un véritable marche-pied pour ceux qui ne savent pas par quel bout prendre Beckett ou Goethe.
L’approche assez moderne, élection par le public des 10 plus grands genre télé réalité ou la présentation des grandes oeuvres de façon contemporaine (ne vous attendez pas aux classiques grandes toges) ou encore les interviews de grands acteurs (Kevin Spacey…), n’est qu’un moyen de remettre au goût du jour des pans entiers de notre culture qui tendent petit à petit à disparaître, et de s’interroger sur ce qui fait l’unité de notre culture européenne.
Le petit plus provient du choix de la rédaction de confier la présentation de chaque auteur par une personne « médiatique ». Hier Shopocle a été présenté pas Jack lang (on aime ou on n’aime pas) et ce soir, Shakespeare sera abordé pas Marianne Faithfull, un vrai mélange des genres. J’attends personnellement Brecht par Max Raabe et Molière par Galabru.
Alors n’hésitez plus, votez pour votre « King of Drama » !

Lectures du moment

De la bd et un Thomas Pynchon

Pensées en passant

"Le livre, comme livre, appartient à l’auteur, mais comme pensée, il appartient—le mot n’est pas trop vaste—au genre humain. Toutes les intelligences y ont droit.

Si l’un des deux droits, le droit de l’écrivain et le droit de l’esprit humain, devait être sacrifié, ce serait, certes, le droit de l’écrivain, car l’intérêt public est notre préoccupation unique, et tous, je le déclare, doivent passer avant nous."


Victor Hugo

Catégories