Lorsque nous étions libraires, nous avions un petit jeu mon ami et moi. Nous aimions parler par livres interposés. Nous conversions les jours pauvres en clients en remplaçant certains mots par les couvertures des livres disponibles autour de nous.

La (courte) discussion donnait quelque chose comme :

« -Comment vas-tu mon ?

– Ma foi bien même s’il n’y a que des dans le rayon littérature étrangère. Et elles n’achètent pas grand chose. A mon avis, ça va être dans les ventes ce mois-ci !

! C’est exactement la même chose au rayon policier ! »

(Humour de libraire surement!)

C’est dans cet état d’esprit que je vous invite à découvrir le travail de Nina Katchadourian.
Cette photographe américaine s’est intéressée au livre en tant qu’objet vecteur de sens et d’art.
Elle s’invite dans les bibliothèques et rassemble quelques livres en « clusters » (unités de sens) afin de lire les tranches dans un ordre particulier (voir la photo ci-dessus). La collection sorted books invite le public dans un dédale de bibliothèques où les livres semblent parler.
Un petit dernier pour la route ? (merci Lorine !)