You are currently browsing the category archive for the ‘Sci/Fi-Fantasy’ category.

carte_futur

La page culture du site du CNES offre quelques vidéos littéraires.

Afin de fêter l’Année de l’Astronomie, « le CNES a imaginé ce qui pourrait se passer si Galilée revenait parmi nous 400 ans après ses premières observations de la voûte céleste. »

Des cartes postales de ce « Messager des Etoiles » seront envoyées tout l’été pour nous faire partager ses rencontres, lectures etc.

Ces cartes postales seront aussi le moyen de découvrir des ouvrages de Science Fiction expliqués par des experts du CNES.

Bonne idée !

arthur-c-clarke.jpg

I’ve just heard the sad news that a master as passed away. Arthur C Clarke left us today. I will not come back on his work and the inspiration he was for many writers and also scientists but just relay the reflections he had at his 90th birthday last december.
Thank you again

—–

Je viens juste d’apprendre la nouvelle, un maître vient malheureusement de nous quitter aujourd’hui. Arthur C Clarke s’en est allé. Je ne reviendrais pas sur son immense travail ni sur la source d’inspiration qu’il fut pour nombre d’auteurs mais aussi de scientifiques. Je vais juste me faire le relais de cette petite vidéo, de ses réflexions à l’aube de son 90ème anniversaire en décembre dernier.
Merci encore…

hp7header.jpg

It’s always hard to conclude a saga. Especially for something as important for many readers as Harry Potter ! I have to admit that after the terrible last two volume, I was a bit afraid of going for another 700 boring pages. It was really painful to go through The Order of the Phenix and The Half-Blood Prince. Very long, not much action except for some parts, boring and sometime useless dialogues and then… The Deathly Hallows. I was wrong to delay that reading. Magnificent ending ! I found all that made me enjoy the first fours, intrigue, real magic, great characters…. I even felt that little feeling of sadness at the end, knowing that I would never read new adventures of our bespectacled wizard !
I will not spoil the pleasure of those who still haven’t read it (bless them), but, well you know, the truth behind it all obviously.
I also want to thank J.K. Rowling for having brought our kids back to books and to the joy of reading, opening a new way for children litterature.

—–

C’est toujours difficile de mettre un terme à une saga, en particulier quand il s’agit d’Harry Potter, si important pour de nombreuses personnes ! Je dois bien avouer qu’après la difficile lecture des deux derniers tomes, je ne me voyais pas repartir pour 700 pages encore plus ennuyeuses ! En fait, ce fut une corvée pour moi de lire L’Ordre du Phénix et le Prince de Sang Mêlé. Trop de longueurs, pas ou peu d’action, des dialogues ennuyeux et souvent sans intérêts. Puis vint Harry Potter et les Reliques de la Mort. Et j’ai eu tort de repousser la lecture de cet ouvrage, quelle fin ! J’y ai retrouvé tout ce qui a fait la magie des quatre premiers, intrigues, sortilèges, personnages fouillés…. J’ai même ressenti ce petit pincement au coeur à la fin, sachant pertinemment que je ne lirai sûrement plus d’autres aventures de notre magicien à lunettes préféré.
Je ne vais pas gâcher le plaisir de ceux qui ne l’ont pas encore lu (qu’ils ont de la chance), mais je ne divulgue rien en disant que tout se dénoue à la fin !
J’en profite aussi pour remercier J.K. Rowling d’avoir rendu l’envie de lire à nos kids et d’avoir ramener les livres dans les cours de récréation, ouvrant ainsi une nouvelle voie à la littérature pour enfants.
51ufsw6vn2l_ss400_.jpg
Harry Potter and The Deathly Hallows
JK Rowling
Ed : Bloomsbury
Isbn : 0747591059

Lectures du moment

De la bd et un Thomas Pynchon

Pensées en passant

"Le livre, comme livre, appartient à l’auteur, mais comme pensée, il appartient—le mot n’est pas trop vaste—au genre humain. Toutes les intelligences y ont droit.

Si l’un des deux droits, le droit de l’écrivain et le droit de l’esprit humain, devait être sacrifié, ce serait, certes, le droit de l’écrivain, car l’intérêt public est notre préoccupation unique, et tous, je le déclare, doivent passer avant nous."


Victor Hugo

Catégories