You are currently browsing the monthly archive for octobre 2008.

Une de mes chroniques de livres vient d’être publiée sur ce site.

Pour des raisons de copyrights, je m’abstiendrai de le recopier ici même.

Je voudrais juste y adjoindre une petite valeur ajoutée.

Tout d’abord, je suis un peu resté sur ma faim par rapport à la fin du roman qui m’a semblée un peu abrupte. Mais le reste est vraiment fascinant à lire.

Et ensuite, j’ajoute une petite vidéo d’une interview rapide de l’auteur par Michel Field

Pour aller plus loin :

Une expo à New York
Un autre roman (en)
Un Complément historique (en)
Quand la réalité dépasse la fiction (en)
Une vision sociologique (en)

Lilliputia
Xavier Mauméjean
Coll. Interstices
Calmann-Levy
9782702139424

Publicités

Aujourd’hui les petits hommes bleus les plus connus (je ne parle pas du Blue Man Group) fêtent leurs 50 ans, un peu plus pour le grand schtroumpf !

Outre le fait que la schtoumpfette est bien conservée et qu’elle ne fait pas son age, rappelons que les aventures de nos petits bonshommes ont quand même étaient traduites en 25 langues et la plupart des 26 albums sont encore disponibles.

A l’occasion de ce demi-siècle, une vente aux enchères de figurines costumisées sera effectuée au profit de l’unicef.

Une chose est sure, tous les mondes aiment les schtroumpfs ! Sauf peut être …

Pour les fanatiques de art-toys, il est possible d’acheter des figurines « vierges » sur la boutique de l’unicef à un prix modique.

J’ai enfin trouvé une sorte d’émission équivalente au Book At Bedtime de Lucy Pinder.
« Voyage au bout de la nuit« , pour citer l’œuvre magistrale de Céline, est un ovni dans le PAF. Le genre de programme que l’on ne trouve que sur le câble (Direct 8). Laquelle de nos chaînes hertziennes pourrait se permettre 5 heures de lectures d’affilées ?

Le programme débute tous les soirs à 1h30 et permet à de jeunes talents de lire des classiques français. Malheureusement, il n’y a pas la même touche de glamour qu’avec Lucy ! Mais comme nous n’avons pas beaucoup d’émissions littéraires en France (à part une ou deux dont je parlerai plus tard)….

Donc je vous offre un petit extrait un peu plus haut pour vous faire une idée.

Merci Lorine
Mise à jour 30 octobre 2009

Je viens de découvrir ce blog de fan des lectrices de Voyage au bout de la nuit, diaporama à l’appui !

There are times of the year for actions and times for thoughts.
Winter is coming, weather is becoming chilly, I read a lot and I think…. about what life has to offer.
And most of the time I think about this :


Picture from (Business Week)
Some kind of haven for the fine gentleman I hope to be, full of books.

—–

Il y a des époques pour l’action et d’autres pour la réflexion.
L’hiver arrive, la température baisse, je lis beaucoup et je rêve. Je rêve à ce que la vie à encore à me donner.
Et souvent, je rêve de la pièce ci-dessus.
Une sorte de havre de paix rempli de livres pour le gentleman que j’essaie d’être (et pour mes amis proches).

Depuis la lecture de The Cult of the Amateur d’Andrew Keen, je m’interroge sur l’avenir de la culture lié à la disponibilité et à la profusion de contenu sur le net. Je viens de tomber sur cette vidéo plutôt intéressante à propos d’un concept de bibliothèque virtuelle gratuite pour tous et partout proposant des contenus sons, vidéos et des scans de livres. Je n’adhère pas à tout mais considèrons qu’il s’agit ici d’une recherche fondamentale nécessaire au développement du web, pas plus. Et quand les livres se retrouvent sur le web…. ça m’intéresse d’autant plus !

A vous de vous faire une idée (la vidéo est en anglais).

Lorsque nous étions libraires, nous avions un petit jeu mon ami et moi. Nous aimions parler par livres interposés. Nous conversions les jours pauvres en clients en remplaçant certains mots par les couvertures des livres disponibles autour de nous.

La (courte) discussion donnait quelque chose comme :

« -Comment vas-tu mon ?

– Ma foi bien même s’il n’y a que des dans le rayon littérature étrangère. Et elles n’achètent pas grand chose. A mon avis, ça va être dans les ventes ce mois-ci !

! C’est exactement la même chose au rayon policier ! »

(Humour de libraire surement!)

C’est dans cet état d’esprit que je vous invite à découvrir le travail de Nina Katchadourian.
Cette photographe américaine s’est intéressée au livre en tant qu’objet vecteur de sens et d’art.
Elle s’invite dans les bibliothèques et rassemble quelques livres en « clusters » (unités de sens) afin de lire les tranches dans un ordre particulier (voir la photo ci-dessus). La collection sorted books invite le public dans un dédale de bibliothèques où les livres semblent parler.
Un petit dernier pour la route ? (merci Lorine !)

Lectures du moment

De la bd et un Thomas Pynchon

Pensées en passant

"Le livre, comme livre, appartient à l’auteur, mais comme pensée, il appartient—le mot n’est pas trop vaste—au genre humain. Toutes les intelligences y ont droit.

Si l’un des deux droits, le droit de l’écrivain et le droit de l’esprit humain, devait être sacrifié, ce serait, certes, le droit de l’écrivain, car l’intérêt public est notre préoccupation unique, et tous, je le déclare, doivent passer avant nous."


Victor Hugo

Catégories